open

La structure conditionnelle if

#1 Structure avec un if simple open

La structure conditionnelle if permet de tester si une condition est vraie. Dans ce cas elle a la valeur booléenne true. Si c'est le cas alors le programme exécute l'instruction qui suit ou le bloc d'instructions qui suit.

Syntaxe

Exemples

Si on veut exécuter plusieurs instructions il va falloir les regrouper dans un bloc. On fabrique le bloc avec une paire d'accolades.

Si vous enlevez les accolades et que la condition est false.

#2 Comment fabriquer une condition ? open

Pour fabriquer une condition vous pouvez utiliser des opérateurs conditionnels avec des opérateurs logiques. Il y a une infinité de possibilités.

Cette expression 3 > 2 && 'Nice' < 'Paris' && estInscrit est évaluée à true et c'est ça qui nous intéresse.

#3 Structure avec l'alternative else open

Syntaxe

Si la condition est false c'est l'alternative else qui est exécutée.

Exemples

#4 Structure avec else if open

Syntaxe

Il est possible de mettre les tests de conditions "les uns à la suite des autres" avec autant de else if que l'on veut.

Exemples

#5 Qu'est ce qui est considéré false ou true ? open

Certaines valeurs ont un équivalent booléen à false. Si elles sont évaluées dans la condition d'une structure conditionnelle elles sont vues comme false. Il y a :

  1. la valeur 0 de type number.
  2. la chaîne vide '' de type string.
  3. la valeur undefined de type undefined.
  4. la valeur NaN de type number.
  5. la valeur null de type object.

On peut aussi affecter une variable dans la condition. La valeur évaluée sera celle de la valeur affectée.

Tout ceci est valable pour toutes les structures conditionnelles c'est à dire le if, toutes les boucles et l'opérateur ternaire